Imprimer
Minirin spray n’est plus disponible. Les flacons qui vous ont été délivrés peuvent présenter un risque de surdosage en desmopressine.
Pour rappel, les premiers signes d’un surdosage en desmopressine sont une baisse de la diurèse (diminution de la quantité d’urine), des maux de tête et des nausées/vomissements. Le traitement doit alors être diminué, voire suspendu quelques heures, et vous devez réduire vos prises de liquides (eau, soupe, bouillon, yaourt liquide, lait, toutes boissons…).
 
En aucun cas vous ne devez arrêter de manière prolongée votre traitement sans avis médical.
 
Si vous êtes actuellement traité par Minirin Spray 10µg/dose, nous vous demandons de contacter votre endocrinologue ou votre médecin généraliste, qui vous prescrira un autre médicament à base de desmopressine : Minirinmelt.
 
Concernant les nourrissons de moins de 36 mois, une consultation avec le médecin qui suit habituellement l'enfant est indispensable.
 
Si nécessaire, votre pharmacien pourra vous délivrer la spécialité Minirinmelt 60 microgrammes, et en informera votre médecin.
 

En continuant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies afin d'assurer le bon déroulement de votre visite et de réaliser des statistiques d'audience. En savoir plus